renault 5 carwagon

Renault 5 Carwagon Couchette

 

Retour aux carrossiers

 

         La compagnie Carwagon, était plutôt réputée pour leurs transformations coûteuses de Land Rover et Range en des versions "Safari".

En 1976, ils ont décidé de réaliser une tente capable de s'attacher à n'importe quelle voiture à hayon. A savoir que celle-ci peut se fixer sur une Austin Maxi, Chrysler Alpine, Golf, Polo et Passat, ou encore les Ford Fiesta, Vauxhall Chevette et Renault 5 et 16.

Cette fois la compagnie décida d'aller plus loin et de convertir la voiture en véritable camping-car.

 

 

         La conversion consiste principalement à modifier la banquette AR afin que la banquette puisse se replier et offrir un veritable lit double, et la fixation de rideaux à toutes les fenêtres avec du velcro afin d'offrir une intimité parfaite.

Des coffres de rangement sont dans les contre-portes aux place AR, à la base du sièges d'autres rangements pouvant accueil une "cantine".

 

         Le couchage n'est pas trop confortable,  mais les rideaux se replient de façon très efficace et ne pendent pas à l'interieur de la voiture quand on en a plus besoin.

La cuisine à bord se limite à se faire réchauffer un peu de soupe sur le gaz ou se préparer une tasse de thé, mais c'est très suffisant pour ce type d'usage, de plus, la cartouche de gaz peu tenir une semaine.

La cantine est fabriquée en bois avec une porte sur charnières et se place dans le coffre, elle comprend, entre autre, un réservoir d'eau.

 

         Après avoir sorti la tente de son sac, et aligné tous les éléments, la première chose à faire est d'assembler l'armature entre le coffre et le pare-choc. Pour fixer la toile il est préférable d'être plusieurs car seul le travail devient compliqué mais encore faisable.

 

 

 

 

 

    En résumé, cette version est très pratique, elle offre tout le confort d'une petite voiture et assez d'astuces pour pouvoir partir en week-end avec.

Le coût de la transformation en 1977 380£ plus taxes.

A savoir, cette transformation était réalisable sur toutes les RENAULT 5 sauf la TS en raison des sièges hauts.

Issu du magazine Autocar 11 Juin 1977

index - le site - histoire - archives - guide - curiosités - communauté

C Billequé 2016